Furnieddhu: le refuge du fermier

A Martano et ses alentours des paysans laborieux ont déchiré à la roche des parcelles de terrain et avec des pierres collectées sur les champs ont fait des constructions particulières en pierres sèches appelées "paggiari", "furni", "furnieddhi". Les premières constructions en forme de "trulli" sont faites par le système "tholos" qui est basé sur le principe de superposition d'anneaux concentriques de pierres informes qui progressivement s'avancent à l'intérieur et sont fermés dans la clé d'une pierre plus grande. Certains chercheurs ont tendance à dater les premiers bâtiments en forme de "trulli" du Salento au moment de l'immigration byzantine et la conséquente exploitation systématique des terres agricoles. Dans ces architectures singulières le laboureur pouvait trouver un abri contre les intempéries, stocker leurs outils, mais il pouvait également rester régulièrement pour mieux surveiller les produits sur le terrain.